Direction artistique

Le Théâtre de l’Opsis est né de la volonté d’une poignée de diplômés en théâtre qui, du haut de leurs vingt ans, voulaient révolutionner le milieu théâtral. Nous étions unis par une immense passion pour les textes, pour les mots qui résonnent dans une salle de théâtre et qui ont le pouvoir de faire réfléchir et de bouleverser. Le théâtre classique était alors à son apogée dans les institutions théâtrales ; nous avons décidé de nous l’approprier. Le théâtre contemporain étranger était trop peu représenté sur les scènes québécoises ; nous avons plongé dans ces textes venus du monde entier.

La base artistique du Théâtre de l’Opsis était posée. Il suffisait de se laisser entraîner par ces deux pôles de recherche et de s’immerger dans l’univers des auteurs pour y apporter notre griffe afin de les présenter à un public près de nous.

Le dialogue ainsi amorcé, il se poursuit depuis 1984.

Certes, le mandat artistique s’est quelque peu modifié au fil des années. D’autres joueurs se sont mis de la partie et les classiques sont revus et visités sous toutes sortes de formes, tandis que les textes contemporains étrangers pullulent. Il faut donc aller plus loin, pousser le regard dans des endroits non encore explorés afin de trouver des auteurs dont la voix ne s’est pas fait entendre au Québec. Il faut amener sur scène de grands auteurs classiques qui n’ont pas trouvé de vitrines. Il faut surtout, encore et toujours, porter sur scène des propos qui nous interpellent et les communiquer aux spectateurs.

L’avenir se dessine dans cette lignée. 30 ans… tant de compagnies nées dans les années 80 se sont éteintes, par épuisement des troupes. Il n’est pas facile pour les compagnies de théâtre itinérantes de grandir et de se consolider. Bâti sur la passion pour le théâtre et son envie de la partager, le Théâtre de l’Opsis est encore là et compte bien souffler encore d’innombrables bougies.

Luce Pelletier
directrice générale et artistique