Mot de la directrice artistique


Cycle scandinave An 4 – Il me fait plaisir de vous présenter une dernière saison dédiée à l’exploration de la dramaturgie de nos voisins du Nord avec la reprise d’un spectacle et une création à partir de l’univers de l’immense auteur classique suédois : August Strindberg.

D’abord, pour mon plus grand bonheur, le spectacle qui a ouvert la saison dernière, Les enfants d’Adam, partira sur les routes du Canada pour 17 représentations. Le spectacle sera accueilli dans diverses maisons de la culture de Montréal, mais aussi à Gatineau, Granby, Trois-Rivières, Longueuil ainsi qu’au Nouveau-Brunswick.

J’avoue que j’ai un petit faible pour l’écriture d’Audur Ava Olafdottir. Sa façon de raconter une histoire, de la tourner dans tous les sens, de nous faire rire et nous toucher… ça me rejoint. Si vous ne connaissez pas ses romans, dévorez-les. Si vous n’avez pas vu le spectacle, ce sera le bon moment d’y remédier…

Le cycle scandinave se terminera en avril-mai 2019 avec la création de Strindberg à Espace GO.

Ce spectacle est un saut dans l’univers de cet auteur suédois, né quelques années avant Freud et après Nietzsche, qui incarne tous les doutes, toutes les angoisses, toutes les peurs de l’homme du 19e siècle. Strindberg a laissé une œuvre déchirée, déchirante, faite de crises et de fureur qui servira de toile de fond au spectacle. De plus, il n’a pas passé une journée de sa vie adulte sans écrire une lettre à un de ses proches. L’importante correspondance de ce libre-penseur trace une image proprement fascinante de l’homme, de ses amours, de ses peurs et de ses délires.

Donner la parole à Strindberg, ce réputé misogyne, à Espace GO : de la provocation ?

Non, c’est l’endroit idéal pour permettre aux trois femmes qui ont marqué sa vie de lui répondre à travers les plumes d’auteures québécoises, qui vont réagir à des lettres que Strindberg avait adressées à ses épouses.

J’aurai le plaisir de mettre en scène ce spectacle qu’il me tarde de vous présenter.

En espérant que cette ultime saison du cycle scandinave saura titiller votre intérêt,

je vous dis à bientôt,

Luce Pelletier

Directrice artistique